Sélectionner une page

Durant la grossesse, le corps des femmes enceintes fabrique une plus grande quantité de mélanine à cause des hormones. À cause de cela, ces femmes ne doivent surtout pas s’exposer de manière prolongée et répétée au soleil au risque de développer un chloasma par exemple, qui apparaît surtout à partir du 4e mois de grossesse. Voilà pourquoi il faut prendre des précautions lors des journées ensoleillées ou enneigées. Dans ce billet, découvrez quelques conseils et les bons gestes à adopter pour bien vous protéger des UV durant vos séjours de vacances.

Conseils pour se protéger des UV durant la grossesse

Les femmes enceintes sont victimes d’une hyper pigmentation du visage surtout lors de leur 4e mois de grossesse. Il s’agit de plusieurs taches brunes ou grisâtres connues sous le nom de masque de grossesse, de chloasma ou de melasma. Elles se concentrent en général au niveau du contour des yeux, du front, sur les joues ou encore au-dessus des lèvres. Pour ne pas les accentuer ou favoriser leur apparition, il est déconseillé de vous exposer au soleil entre 12h et 16h au cours de la grossesse.

Qu’il fasse chaud ou non, pensez toujours à vous protéger avec une crème solaire et à porter un chapeau large ainsi que des lunettes de soleil. Vous pouvez utiliser une crème qui prévient le masque de grossesse afin de vous protéger et de mettre votre peau à l’abri pendant que vous êtes enceinte. Il est conseillé de privilégier les produits cosmétiques naturels lorsque vous partez en vacances. La plupart des crèmes solaires sont irritantes ou contiennent des filtres solaires alors que tous ces ingrédients sont contre-indiqués durant la grossesse ou l’allaitement. Voilà pourquoi il est primordial de vérifier les composants du produit avant de l’acheter et faire confiance à des crèmes et produits spécialement conçus pour les femmes enceintes.

femme enceinte

Les bons gestes lorsqu’on est enceinte en vacance

Les femmes enceintes doivent apprendre à prendre soin de leur peau au quotidien même durant les vacances. Cela vous permettra d’éviter l’apparition des taches brunes ou pigmentaires. Pour cela, vous devez procéder par étapes, dont la première consiste à nettoyer le visage avec une eau apaisante telle qu’une eau thermale. Il faut aussi exfolier la peau pour vous débarrasser des impuretés et des peaux mortes. Il convient également de l’hydrater afin qu’elle reforme le film hydrolipidique protecteur de l’épiderme. Adopter cette routine, c’est bien, mais éviter des expositions prolongées au soleil pour empêcher l’apparition d’un masque de grossesse, c’est mieux.

Il se peut que durant les vacances vous alliez plus souvent à la plage et que vous décidiez de vous exposer au soleil durant des heures. Même si vous utilisez la meilleure des crèmes solaires, elles ne garantissent pas une totale protection dans ces conditions. Donc, pour préserver votre teint en cas d’exposition inévitable, il convient d’appliquer par-dessus la crème une poudre minérale intégrant un indice de protection solaire. Son rôle est de fixer l’écran en première couche et de renforcer la protection de la crème.

Si tels sont les gestes à adopter pour prévenir le masque de grossesse, ci-après les traitements à adopter en cas de taches très prononcées.

Faire disparaître le masque de grossesse

Pour se débarrasser du melasmas, l’une des techniques employées est le peeling. Celui-ci peut être envisagé sous le contrôle d’un dermatologue. Les traitements au laser s’avèrent aussi efficaces. Mais puisque le masque de grossesse est dû au bouleversement hormonal rencontré par les femmes durant la grossesse, il est donc recommandé d’attendre la fin de la grossesse avant de faire ce traitement. Normalement, cela disparaît dans les 6 mois après l’accouchement. Si la tache persiste au-delà de ce délai, alors vous pouvez choisir le traitement qui vous convient.