Sélectionner une page

Vous conduisez une voiture dans une atmosphère de canicule à la longueur d’une journée chaude. Vous transpirez excessivement et anormalement. Ce sont des conditions idéales pour l’apparition de boutons de chaleur. Sur le plan médical, le bouton de chaleur, également appelée « miliaires sudorales » ou « boourbouilles », est une maladie de peau courante et sans gravité. Qu’est ce qu’un bouton de chaleur ? Comment le reconnaitre ? Comment le soigner et le prévenir ? Nous allons répondre à toutes ces questions.

 

Un bouton de chaleur, qu’est ce que c’est ?

Appelé aussi dermatite sudorale, bourbouille ou sudamina, le bouton de chaleur est une ampoule qui survient lorsque des facteurs se combinent : température extérieure élevée (surtout en été) et transpiration excessive rendent difficile l’élimination du sel et des déchets organiques qu’il transporte. Les boutons de chaleur surviennent principalement entre 15 jours et 2 ans. Ils prouvent l’immaturité du mécanisme sudoral chez les jeunes enfants. Tant que la température ambiante est trop élevée et/ou qu’ils sont trop couverts, leurs canaux sudoripares seront obstrués. Leur sueur n’est pas évacuée, mais est retenue dans la couche cornée à la surface de l’épiderme, ce qui provoque l’apparition des boutons. Chez les enfants plus âgés, le bouton de chaleur est le plus souvent associé à des zones de pression ou de frottement entre les glandes sudoripares et les vêtements ou la poussette.

Comment reconnaitre le bouton de chaleur ?

Le bouton de chaleur est une minuscule papule (environ la taille d’une aiguille), généralement en relief avec une zone rouge autour d’elle, mais la zone centrale peut être plus claire. Si la sueur de l’enfant ne peut pas être évacuée du tout et est piégée dans les glandes sudoripares, il peut également s’agir de très petites cloques. Dans la zone touchée, la peau se ride. Le bouton de chaleur peut apparaître sur certaines parties particulières, à savoir le crâne, le cou, la poitrine et/ou l’abdomen. 

 

Comment soigner les boutons de chaleur ?

Le bouton de chaleur disparaît généralement sans traitement médical, et il n’est pas nécessaire de surcharger la peau avec des crèmes grasses presque inefficaces. Ils peuvent même aggraver la transpiration, tout comme l’utilisation d’une crème solaire très riche. Cependant, les enfants qui ont développé des bourbouilles peuvent être pris en charge pour la soulager et limiter son grand nombre.

Le bicarbonate de soude

Appliquez du bicarbonate de soude directement sur la zone à traiter. Il calme les démangeaisons et ouvre les pores de la peau. Une autre façon d’utiliser le bicarbonate de soude consiste à mettre 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude dans l’eau de bain du bébé.

Le savon neutre

Nettoyez soigneusement les plis cutanés avec de l’eau et du savon neutre pour éliminer les résidus de sueur. Il est important de bien sécher la peau avant de mettre des vêtements. Si vous vous trouvez dans une situation où vous ne pouvez pas vous doucher, vous pouvez utiliser des glaçons pour apaiser la zone infectée, puis la sécher soigneusement.

Le gel d’aloe vera

Le gel d’aloe vera est l’ami d’une peau douce et lumineuse, et un allié intéressant dans le traitement du bouton de chaleur. Après la douche ou le bain, appliquez-le sur l’ensemble de la peau pour la nourrir et calmer les démangeaisons. Si vous le souhaitez, vous pouvez répéter ce traitement plusieurs fois par jour et utiliser du gel de calamine à la place du gel d’aloe vera.

Le thé vert

Le thé vert est un antioxydant naturel qui peut hydrater la peau. Faites infuser un sachet de thé dans de l’eau bouillante et attendez que la solution refroidisse. Ensuite, utilisez un coton ou un vaporisateur cosmétique pour appliquer sur la peau.

 

Astuces pour éviter le bouton de chaleur

Avant le traitement, il est préférable de prévoir et d’éviter l’apparition de bouton de chaleur, notamment pour les peaux sensibles au soleil et à l’humidité. 

  • Évitez de vous exposer longtemps au soleil ou de passer du temps sans parasol sur la plage et prenez soin de votre peau tout en réduisant l’exposition. 
  • Si vous faites de l’exercice physique sous la lumière directe du soleil, vous transpirez davantage et vous êtes plus susceptible de développer des boutons de chaleur. Faites du jogging les jours moins ensoleillés, faites de l’exercice avec votre vélo d’appartement à l’ombre et, si possible, faites de la natation. 
  • L’humidité favorise le bouton de chaleur, alors assurez-vous de bien sécher votre peau après le lavage. Si vous appliquez les conseils ci-dessus, vous devriez les voir disparaître bientôt.
  • L’hydratation est également un excellent moyen pour traiter le bouton de chaleur. Buvez beaucoup d’eau, au moins 1 litre d’eau par jour, et hydratez votre peau. Si possible, lavez-vous fréquemment pour éliminer la transpiration et nettoyer les pores de la peau. Si vous n’y parvenez pas, utilisez un jet d’eau chaude riche en zinc, qui a une astringence intéressante. 
  • Limitez les vêtements trop près du corps pour que bébé se sente à l’aise lorsque la température monte. Choisissez des vêtements en fibres naturelles et évitez les matières synthétiques qui collent à la peau et causent des difficultés respiratoires.